overboard
- Voyages & Loisirs

3 moyens de transport funs pour se promener en ville sans se fatiguer

Si à la seule idée de sortir vous promener en ville à pieds ou à vélo vous fatigue, rassurez-vous il existe aujourd’hui divers moyens de transport qui transforme chaque sortie en promenade douce et paisible. Découvrez quelques exemples drôles et pratiques dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer.

Le gyropode

Notre premier moyen de transport est devenu un incontournable, notamment dans le monde du tourisme : le gyropode. Constitué de deux roues et d’une plateforme équipée d’un système de stabilisation gyroscopique, le gyropode permet un déplacement à la fois rapide et silencieux tout en n’étant pas plus encombrant qu’un simple piéton.

Le gyropode se décline en deux catégories distinctes : l’overboard d’une part, le plus répandu, le plus accessible et un véritable succès en période de Noël ; et les gyropodes du type Segway qui sont doté d’un manche de conduite.

Les professionnels du tourisme l’on notamment adopté pour réalisée des visites guidées sans se fatiguer en en tout sécurité. En effet, la réglementation européenne limite sa visite à 6 km/h.

La trottinette électrique

La trottinette classique est encore un grand succès, mais elle demande de sérieux efforts physiques pour réaliser ses déplacements au quotidien. Fort heureusement, à l’ère des voitures électriques et des vélos à assistance, les fabricants ont heureusement eu la bonne idée de doté certains modèles.

Vous retrouverez donc le plaisir de la conduite de votre engin préféré, le confort du moteur électrique et même les sensations de vitesse habituellement réservés à d’autres modes de transports puisque certains modèles de trottinettes électriques approchent la vitesse maximale de 30km/h et une trentaine de kilomètres d’autonomie. De quoi faire une belle promenade urbaine sans se fatiguer.

La monoroue électrique

Et pour finir un véritable coup de cœur qui rencontre un vrai engouement chez de nombreuses personnes qui n’hésite pas à s’afficher avec ce mode de transport de prime abord relativement étrange : la monoroue électrique ou gyroroue.

Son principe de base est le même que pour le gyropode et l’hoverboard présentés plus haut, à savoir un moteur gyroscopique assurant l’équilibre de l’appareil et de son passager. Cependant, c’est sa grande roue unique qui fait toute la particularité de l’appareil.

En France, sa vitesse est limitée à 24 km/h, mais utilisé sur le trottoir, la gyroroue ne doit pas dépasser les 6 km/h afin de préserver la sécurité des piétons.

Pour ma part, mon coup de cœur se porte vraiment sur la monoroue électrique du fait de son aspect décalé, face à une trottinette somme tout très classique et un overboard devenu assez commun. Et vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *