pochette album musique
- Business & Entreprises

5 conseils pour créer une belle pochette d’album

Toutes les personnes qui s’entraînent à jouer de la musique et qui montent un groupe ou un projet solo sont un jour confrontées à ce défi simple, celui qui consiste à créer une pochette de disque dans le but de se démarquer des autres. Puisque vous vous illustrez dans la musique, vous n’avez peut-être pas suffisamment de compétences pour réaliser une création graphique digne d’un professionnel… Alors pour éviter les erreurs les plus fréquentes que l’on aperçoit du côté des néophytes, voici 5 conseils utiles à garder dans un coin de votre tête.

Choisir la bonne colorimétrie

Qu’il s’agisse des tons dominants sur l’image de votre couverture de disque ou de la nuance choisie pour les typographies, vous allez obligatoirement vous poser des questions sur les teintes à privilégier. Très concrètement, même si vous avez pris des cours de guitare à domicile, vous n’avez pas forcément appris à gérer tout l’aspect marketing dans la communication musicale, et vous pouvez avoir des difficultés à ce niveau-là. Les teintes froides évoquent plutôt la mélancolie, tandis que les couleurs chaudes font davantage écho au dynamisme et à la gaieté. Il faut absolument que vous sachiez sur quelles émotions vous allez jouer pour identifier les couleurs à valoriser. Bien évidemment, il faut aussi que les différentes couleurs choisies s’accordent parfaitement entre elles, pour éviter toute faute de goût.

Éviter les typographies hors de propos

Vous allez devoir écrire, sur la pochette de votre album ou EP, le nom de votre groupe ainsi que le titre de l’opus, sans oublier les informations sur les chansons au dos de la couverture. Afin de respecter une certaine uniformité graphique, il ne faut pas que vous sélectionniez n’importe quelle police de caractères. S’il est tout à fait pertinent d’utiliser deux typographies différentes, faites le nécessaire pour que les deux choisies soient aussi harmonieuses que possible. Et dansle même mouvement, évitez d’employer plus de 3 polices différentes sur le même support.

Se différencier

Quand on s’intéresse aux pochettes d’albums cultes, on remarque que celles qui ont rencontré un grand succès ne sont pas forcément celles qui ont coûté le plus cher en termes de réalisation. Par exemple, « The DarkSide of The Moon » des Pink Floyd a fait le tour de la planète, et ce n’est qu’une image géométrique très simple. Il en va de même pour l’album « The Velvet Underground & Nico » de VU & Nico, qui reprend une banane en référence à Andy Warhol. Il ne faut pas forcément imaginer une image complexe qui coûte cher, mais plutôt quelque chose d’original, qui va attirer l’œil et poser un certain nombre de questions, attiser la curiosité.

Lister toutes les informations essentielles

Sur la couverture de votre album, vous allez devoir mentionner le titre du groupe et celui de l’album. Et derrière, il faudra ajouter les différents noms de chansons, ainsi que des informations sur l’enregistrement. Prenez le temps de bien noter toutes les mentions obligatoires, afin de les intégrer au design le plus rapidement possible et d’éviter tout oubli qui pourrait être regrettable. 

Demander l’aide de professionnels

Chacun son métier : si vous souhaitez vous illustrer en tant que musicien professionnel, vous avez certainement conscience que la création graphique constitue une autre profession, pour laquelle vous n’avez pas nécessairement les compétences requises. Afin de réussir ce travail, n’hésitez pas à faire appel à des amis ou des connaissances graphistes, ou même à des photographes. L’œil d’un artiste aguerri sera toujours utile pour vous aider à prendre les meilleures décisions.

Une couverture d’album va vous suivre pendant de nombreuses années et elle sera garante de votre image, alors ne bâclez pas sa création.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.