Comment créer une déco cocooning chez soi
- Maison & Jardin

Comment créer une déco cocooning chez soi

La torpeur d’une année aux températures anormalement élevées laisse à mesure place aux longues soirées d’hiver. Il ne fait plus bon errer dans les rues quand le confort du dedans se veut enveloppant. Et c’est précisément la philosophie de la déco cocooning, héritée des pays scandinaves, pour qui l’atmosphère cosy et douillette du foyer s’érige en véritable art de vivre. Chacun s’abandonne ainsi, en dégustant à l’envie un chocolat chaud, dans une bulle de bien-être, de simplicité, de douceur et de légèreté. Un tel cocon protecteur offre l’occasion de prendre soin tant de soi que des êtres aimés en toute harmonie et à domicile. Comment alors faire naître cette ambiance si particulière à travers la magie de la décoration ? Quelles sont les grandes lignes à respecter pour ressentir cet apaisement salvateur ? Rencontre avec un fertile équilibre entre matières, couleurs et éveil des sens…

Un mélange de matières douces et chaudes

L’objectif étant de réchauffer autant que possible l’ambiance intérieure, il convient tout d’abord de miser sur des matières douces, pleines de moelleux et de chaleur. Ainsi, que ce soit dans la chambre ou le salon, les lainages, la soie, la fausse fourrure et le velours sont à privilégier pour ériger des espaces où il fait bon vivre. Le bois, composant phare de la décoration cocooning, est convoqué pour se substituer à la froideur du PVC tandis que rideaux et doubles-rideaux parent avec grâce les ouvertures telles des barrages à l’humidité extérieure. Une fièvre apaisante qu’il est bon de nourrir à loisir par l’adjonction ici ou là de coussins tricotés, nappes, tapis épais et autres poufs, sans oublier la fière mise en évidence d’attrayants objets en rotin, cuir ou encore osier.

Une décoration détaillée et magnifiée par l’éveil des sens

Cocooning concorde enfin avec souci du détail et éveil multiple des sens. C’est pour cela qu’une importance toute particulière doit être accordée au visuel via un éclairage soigné dans chacune des pièces. Privilège est alors donné aux lumières poudrées et diffuses, chose accessible en équipant les luminaires d’ampoules moins éblouissantes. Mais l’olfactif ne doit pas pour autant être en reste, et ce grâce au privilège à accorder aux bougies parfumées ou aux pots-pourris. La vanille, la rose, la cardamome ou encore la cannelle contribuent ainsi à cet apaisement tellement recherché… On mise également sur les objets déco parsemés à quelques coins stratégiques de la maison comme à côté du canapé, sur un bureau, une étagère murale…

Un accord de couleurs pastel, source de joie profonde

Cocooning rime également avec romantisme alors place aux couleurs pastel. Devenant progressivement intemporelles, elles s’invitent en hiver pour délivrer avec soupçon bonne humeur et gaieté dans toutes les pièces de la maison. Pas question bien entendu d’en faire une utilisation totale, la composition avec par exemple un camaïeu de blanc, de beige ou de gris pouvant être fort à propos pour un décor harmonieux. Mais concrètement, s’agissant du pastel, il est envisageable de se tourner, à condition de bien choisir les accessoires associés, vers des tons rose poudré, jaune poussin ou encore vert amande. Attention toutefois, ces coloris osés sont à utiliser avec parcimonie pour un résultat esthétique appréciable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *