congés paternité
- Famille

Congé paternité : que devons-nous savoir ?

Être papa est une chose merveilleuse dans la vie. Le bébé qui vient de naître est le fruit même de l’amour que l’on partage avec sa conjointe. Afin de permettre au nouveau père qui a un contrat de travail de profiter de la venue de son enfant, la loi lui donne la possibilité de bénéficier de quelques jours de vacances. Eh oui, il n’y a pas que les femmes qui bénéficient d’un congé à la naissance de leurs enfants. Il y a aussi un congé paternité ! En France, le congé de paternité et d’accueil de l’enfant a été créé depuis 2002 et inscrit dans le Code du travail. Mais, qui peut bénéficier du congé paternité ? Quelle est sa durée ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Qu’en est-il de la rémunération ? Voilà quelques-unes des questions que nous allons aborder dans cet article !

Un congé pour tous les papas qui travaillent !

Le congé paternité est un droit pour tous les hommes qui exercent une profession, qu’ils soient dans le public ou dans le privé, qu’ils soient salariés ou non. Autrement dit, même les demandeurs d’emploi et les stagiaires (en formation professionnelle) sont en mesure de bénéficier du droit au congé parental. De même, le conjoint d’une femme enceinte peut bénéficier du congé de paternité et d’accueil d’enfant, même s’il n’est pas le père biologique du bébé qui va naître.

Durée et délai limite du congé paternité

La durée du congé paternité varie selon le cas. En effet, s’il s’agit d’un seul bébé, le congé paternité peut aller jusqu’à 11 jours consécutifs. Mais, dans le cas où il y aurait naissances multiples (c’est-à-dire des jumeaux, des triplés…), le congé paternité peut durer jusqu’à 18 jours consécutifs.

Le droit en matière de congé paternité prévoit un délai limite 120 jours suivant l’accouchement. Ainsi, le début du congé paternité doit commencer dans cet intervalle, mais peut se poursuivre au-delà de ce délai, pourvu que la date du début soit dans le délai imparti.

Les démarches à mener pour bénéficier du congé paternité

Lorsque le papa est employé dans une entreprise, il doit adresser une lettre à son employeur au moins un (01) mois au préalable. Il précise dans la lettre les dates de début et de fin du congé.

La rémunération pendant le congé paternité

Dans la règle générale, le congé paternité entraîne une suspension de contrat ; il n’y aura
pas de rémunération. Il revient donc à la Sécurité sociale de prendre le relai pour la rémunération de l’employé nouveau papa.

Pour finir, il est important de noter que le congé paternité est différent du congé de trois jours. Le congé paternité peut être pris à la suite du congé de trois jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *