crédit immobilier 2019
- Immobilier

Immobilier : Peut-on encore faire de bonnes affaires en 2019 ?

Il y a peu de temps encore, je travaillais auprès d’un courtier en crédit immobilier. De ce fait, mon action était pleinement liée à l’actualité du secteur. Ayant notamment pour rôle d’accompagner la stratégie de communication de cette agence, l’une de mes missions était de partager l’actualité immobilière, de la vulgariser afin de permettre aux futurs acheteurs de mieux comprendre le contexte dans lequel se réaliseraient leurs prochaines transactions.

Et s’il est une actualité immobilière qui passionnaient notre audience, c’était notamment l’évolution des taux d’emprunt immobilier. Et pour cause, de taux de crédit est l’un des facteurs essentiels lorsque l’on achète une maison ou un appartement. Obtenir le meilleur taux est l’une des raisons pour lesquelles on peut faire appel à un courtier immobilier. Et de la même manière, l’évolution des taux d’emprunt immobilier est source d’intérêt pour les courtiers eux-mêmes puisque, un taux attractif permettra de dynamiser le marché de l’acquisition immobilière.

C’est donc tout naturellement que je garde une oreille attentive sur l’évolution des taux de crédit immobilier dont voici les dernières nouvelles.

FED, BCE et immobilier

Divers facteurs peuvent influencer l’évolution des taux d’emprunts. Et il faut parfois suivre des facteurs à l’international. Les taux directeurs la Réserve fédérale américaine ou FED, sont l’un de ces éléments majeurs. Ils sont d’autant plus intéressants qu’ils enclenchent une mécanique inexorable : la BCE, ou Banque Centrale Européenne, suit à la hausse ou à la baisse les direction prises par la FED. Ainsi, les taux directeurs de la FED et de la BCE, c’est-à-dire le taux auxquels eux-mêmes prêtaient aux établissements bancaires, avaient longtemps été abaissés à 0% afin de relancer l’économie. Or malgré les récriminations de Donald Trump, la FED a récemment relevé son aux directeurs, faisant craindre une tendance identique au niveau de la BCE, et donc une remontée des taux d’emprunt immobilier. Pour rassurer les marchés financiers et immobiliers, la BCE atout d’abord annoncé qu’aucune hausse de son taux directeur n’auraient lieu avant l’été 2019. Pourtant, de récentes annonces laissent planer le doute…

Qu’est-il des taux de crédit immobilier début 2019 ?

Les taux d’emprunts immobilier avaient considérablement baissé en 2015 et 2016, atteignant des niveaux historiquement bas. Cela avait eu pour effet direct de rebooster des secteurs de l’immobilier et de la construction alors à la peine. Les courtiers immobilier avaient ainsi pu jouer leur carte. Plus, ils avaient bénéficier d’une demande exceptionnelle en matière de renégociation des crédits passés. Et si régulièrement, la hausse des taux moyens a été annoncée, celle-ci a été largement contenue et en 2018 encore, les opportunités d’achat dans l’immobilier était particulièrement bonne. Qu’en est-il en ce début d’année 2019 ?

Cette nouvelle année sera-t-elle à nouveau propice aux bonnes affaires et aux professionnels de l’immobilier ? Selon le site meilleurtaux.com, le taux d’emprunt moyen sur 20 ans en ce mois de janvier 2019 est de 1,60% contre 1,62% en janvier 2018. La situation est donc stable voire légèrement meilleure à l’heure actuelle. Et si faut évidemment aussi prendre en compte l’évolution des prix dans l’immobilier, force est de constater qu’en matière de condition d’emprunt, ce début d’année reste intéressant pour réaliser de bonnes affaires. La question est donc de savoir ce qu’il adviendra des mois à venir, et en la matière je ne me perdrai pas en conjecture, seuls les faites parlent.

Au-delà de la dépendance aux taux et aux marché… la SCPI

Si les tendances du marché et l’évolution des taux de crédit immobilier sont évidemment des facteurs essentiels pour favoriser l’investissement des particuliers dans l’immobilier, il existe d’autres possibilités pour investir dans la pierre, notamment la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier).

Placement apprécié par les récalcitrant aux marchés boursiers ou aux assurances vies, les SCPI rencontrent un succès certains car ils parlent aux investisseurs d’un sujet qu’ils sont plus à même de connaître : la pierre.

Les SCPI constituent en fait des placements collectifs dans l’immobilier. Celles-ci assurent l’acquisition et la gestion de bien immobilier au profit des investisseurs qui se partagent des parts sociales à hauteur de leur investissement. L’intérêt pour les investisseurs est de diversifier leurs placements, de profiter d’un investissement à faible risque, de mutualiser ces risques avec les autres investisseurs… Le taux sans forcément dispoer de fonds importants (certaines SCPI proposent en effet un ticket d’entrée à 5000€) et sans verser de frais à un notaire. Mieux encore, ces placements auprès d’une SCPI génèrent des intérêts intéressants en comparaison aux placements classiques.

Bien entendu les risques existent comme pour tout placement intéressant. Pour vendre ces parts, il faut pouvoir trouver un acheteur ; les revenus locatifs peuvent diminuer ; les parts elles-mêmes peuvent perdre de la valeur… C’est pourquoi le choix d’une SCPI est essentiel. De la même manière que vous comparez les biens ou les offres des banques, comparez la solidité et la fiabilité des SCPIs, renseignez-vous, faites vous conseiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *