Isoler ses combles
- Immobilier

Isoler ses combles, une tâche indispensable pour plus de confort

Qui ne rêve pas de vivre dans un bâtiment où le confort est optimal. En effet, c’est le souhait de chaque famille. Mais comment y parvenir ? Est-il suffisant de bien décorer la maison et de prendre soin des ouvertures ? Certes, cela fait partie des conditions pour bénéficier d’un bon confort, mais ce n’est pas suffisant. Outre ces tâches, il ne faut pas non plus négliger l’isolation. Souvent négligée, l’isolation d’une maison joue pourtant un rôle important dans le confort des habitants d’une demeure. Il existe plusieurs types d’isolation. Tous sont indispensables, mais l’un des items à ne pas délaisser est l’isolation des combles. Vous en avez sûrement déjà entendu parler, mais vous ne connaissez pas vraiment comment vous y prendre. Pour vous donner plus d’idées, faisons le tour de l’isolation des combles.

Qu’est-ce que l’isolation du comble ?

Isoler ses combles, c’est un peu comme mettre un chapeau quand il fait froid dehors. La chaleur monte, donc si votre toit est un point faible, vous finirez par allumer les radiateurs pour compenser, gaspillant de l’argent et de l’énergie. Une bonne isolation confortable emprisonne la chaleur à l’intérieur de votre maison.

Votre comble a-t-il besoin d’une nouvelle isolation ? Vous pouvez le dire en allant dehors. Si le vôtre est le toit sur lequel toutes les mouettes et les pigeons sont assis parce qu’il fait chaud, vous avez besoin d’une nouvelle isolation. De même, s’il y a de la neige sur le toit de tout le monde sauf le vôtre, cela signifie que la chaleur s’échappe et vous pourriez perdre de l’argent. Pour un bâtiment confortable, tout en réalisant des économies, renforcer votre isolation est la meilleure alternative. Vous pouvez dès maintenant demander un devis isolation combles  pour connaître la somme que vous devrez prévoir afin d’isoler votre comble.

Quels sont les différents types d’isolants de comble ?

Il existe une gamme de matériaux d’isolation disponibles, qui effectuent différents travaux et conviennent à différentes maisons et à différents budgets. Voici les plus courants :

  • Isolant en lattis

Le type d’isolant le plus courant, les nattes sont disponibles en rouleaux de feutre, de roche, de verre ou de fibre minérale à dos d’aluminium. Les nattes sont faciles à installer vous-même, mais certains matériaux peuvent irriter la peau. De ce fait, faites attention et portez des gants ainsi que des lunettes. Vous pouvez acheter des nattes de laine de mouton recyclées, qui sont un peu plus chères, mais non irritantes et bonnes pour l’environnement. Les nattes peuvent être volumineuses, vous avez donc besoin d’un grenier ouvert auquel vous pouvez accéder. Si vous prévoyez de recouvrir le sol de votre grenier, il est peu probable qu’il y ait suffisamment d’espace entre les solives pour l’épaisseur recommandée de 270 mm. Cela signifie que vous devrez peut-être surélever le plancher ou acheter un revêtement de sol à isolation.

  • Isolation des combles en vrac

Si vous avez des solives irrégulières ou un petit espace inaccessible à isoler, le remblayage en vrac est une excellente option. Il est fabriqué à partir d’une variété de matériaux granulaires ou légers tels que les granules de liège, la laine minérale, la fibre de cellulose ou même le polystyrène. Cela implique de faire appel à un professionnel pour faire exploser le remplissage dans votre grenier. Le remplissage est idéal pour les greniers de forme irrégulière. C’est aussi un excellent choix si vous avez des obstructions. Il est idéal pour compléter l’isolation existante, et l’installation ne prend que quelques heures. Pour ce qui est de la pose, il est toujours préférable de consulter un professionnel en la matière. D’ailleurs, quand vient le moment où vous avez envie de vous lancer dans l’isolation de votre comble, pensez déjà à demander un devis isolation combles.

  • Isolation en tôle

Conçue pour isoler les côtés en pente d’un toit, cette isolation est collée sur des planches fermes. L’isolant est disponible avec un revêtement résistant au feu et à l’humidité. Vous pouvez donc le commander prédécoupé à la taille exacte dont vous avez besoin pour un coût supplémentaire. Les options d’isolation de feuilles plus vertes incluent le liège, la paille et le bois, et il peut être recouvert de plaques de plâtre pour les conversions de loft. C’est l’une des formes les plus efficaces d’isolation de grenier, mais aussi plus coûteuse, et les matériaux isolants en feuilles synthétiques consomment beaucoup d’énergie pour produire.

Comment pouvez-vous utiliser votre comble après isolation ?

Ce qui se passe dans votre grenier peut grandement affecter la façon dont vous l’isolez. Vous n’avez pas l’habitude de vous rendre tout en haut ? Dans ce cas, vous pouvez ajouter autant d’isolation que vous le souhaitez. Après tout, cela ne fera qu’optimiser votre confort thermique.

Vous prévoyez de ranger vos décorations de Noël ou vos valises dans votre comble ? Pour cela, vous devrez monter à bord de votre grenier, ce qui signifie poser un plancher de contreplaqué sur les solives comme plate-forme. Cependant, vous ne pourrez probablement pas installer 270 mm d’isolation en dessous. Vous devrez donc relever le sol ou utiliser des panneaux à dos isolant. Quel que soit votre choix, n’oubliez pas de le préciser au moment où vous demandez un devis isolation combles.

Vous envisagez de convertir votre grenier en chambre ou en bureau ? Ne mettez pas d’isolation dans le sol, sinon la chaleur ne montera pas et vous allez geler. Utilisez plutôt une feuille d’isolation sur les murs en pente, empêchant la chaleur de s’échapper et créant une surface que vous pouvez tapisser ou peindre. Cela dit, avant de vous lancer dans le choix de l’isolant, pensez d’abord à son utilisation.

Quelques conseils pour renforcer l’isolation

N’oubliez pas votre trappe ! Assurez-vous qu’il est bien ajusté et appliquez un coupe-tirage entre la trappe et le cadre. Scellez tous les autres trous qui montent dans le toit, au-dessus des tuyaux, par exemple, avant d’isoler votre grenier.

L’isolation de votre plancher du grenier (par opposition à la mise en place d’une feuille isolante dans la pente du toit) le rendra plus froid. Si vous avez des tuyaux ou un réservoir d’eau froide là-haut, vous devrez installer un calage pour vous assurer qu’ils ne gèlent pas en hiver.

Dans tous les cas, quelle que soit la situation qui se présente, sachez que l’isolation des combles est incontournable dans toutes les demeures. Pensez jute à déterminer vos besoins et vos attentes pour un confort optimal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *