locataire propriétaire
- Immobilier

Le dilemme locataire-propriétaire

Dès qu’on rejoint la vie active, la question de la propriété immobilière devient l’une de nos principales préoccupations. Certains pensent qu’il vaut mieux investir dès que possible dans l’immobilier en réalisant un crédit. D’autres pensent qu’il vaut mieux rester locataire de sa résidence principale. Qui a raison ?

En réalité, personne. Cela dépend de vos priorités et de votre style de vie. Passons en revue les avantages et les inconvénients de la location immobilière et de la propriété.

Vaut-il mieux être locataire ou propriétaire de sa résidence principale

La location et la propriété ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Mettons-nous d’abord à la place du locataire.

Les avantages d’être locataire

La location de sa résidence principale est surtout plébiscitée pour sa souplesse et pour le faible degré d’exigences :

  • Vous pouvez avoir votre chez vous sans nécessairement être en CDI. Si vos revenus sont faibles, ou que vous changez régulièrement de ville, vous pouvez opter pour la colocation.
  • Si vous êtes une personne mobile, vous pouvez changer de lieu rapidement. Il suffit de donner congé et d’attendre la fin du préavis de 3 mois (ou 1 mois selon votre cas). Il n’est pas nécessaire d’attendre la vente de votre bien immobilier (source).
  • La taxe foncière n’est pas à votre charge.
  • L’entretien et le remplacement des équipements ne sont pas non plus à votre charge. Par exemple, si le chauffe-eau tombe en panne, c’est au bailleur que revient son remplacement.
  • Vous n’avez pas de dettes. Il n’est pas nécessaire de réaliser un prêt immobilier.

Les inconvénients d’être locataire

Les limites de la location immobilière sont principalement l’absence de capitalisation et les difficultés pour faire ce que vous voulez de votre logement :

  • Le logement ne vous appartient pas.
  • Les loyers sont perdus à jamais. Vous n’investissez pas tous les mois.
  • Vous devez demander l’autorisation au bailleur si vous souhaitez modifier l’intérieur de votre logement en profondeur (ex : casser une cloison).
  • Vous devez également lui demander son autorisation si vous souhaitez le sous-louer (exemple : mettre votre appartement sur AirBnB quand vous n’êtes pas là).
  • Vous devez verser une caution (ainsi que des frais d’agence si vous en avez engagé une), et vous n’êtes pas certains d’en récupérer 100 % lors de votre départ.
  • Le loyer est susceptible d’augmenter au fil des années.
  • Votre bailleur peut vous donner congé s’il veut vendre ou habiter son logement.

Les avantages d’être propriétaire

Pour beaucoup de personnes, être propriétaire rime avec investissement et stabilité :

  • Votre résidence principale vous appartient. Vous pouvez la mettre en location, la revendre, la transmettre, la transformer.
  • Les mensualités d’emprunt vous permettent d’investir. Si vous revendez au même prix plusieurs années plus tard, vous récupérez la somme mise de côté (moins les frais).
  • Vous êtes libre de modifier votre intérieur, pas besoin de demander l’autorisation.
  • Si vous faites construire votre maison, vous pouvez personnaliser votre logement à votre image. Renseignez-vous auprès de votre constructeur (comme par exemple maisons Arc en Ciel) pour estimer votre budget.
  • Il n’y a pas de caution à verser.
  • Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer votre achat immobilier.
  • La mensualité d’emprunt n’augmente pas, contrairement à un loyer.

Les inconvénients d’être propriétaire

Devenir propriétaire n’est pas une décision à prendre à la légère. Il s’ensuit des responsabilités non-négligeables :

  • Vous avez une dette envers la banque. En cas de perte d’emploi ou de baisse de revenus, vous devez obligatoirement rembourser votre crédit (même si cela nécessite de vendre votre maison).
  • Vous devez avoir des revenus stables (CDI, fonction publique),
  • Si votre taux d’endettement est trop élevé (vers les 33 %), alors votre pouvoir d’achat en loisirs et en voyages sera fortement diminué.
  • Si vous êtes indépendant, il sera plus difficile d’obtenir un crédit immobilier.
  • En fonction de la conjoncture économique et du marché immobilier, il vous faudra peut-être des mois, voire plusieurs années pour trouver un acquéreur.
  • Si vous avez acheté trop cher, vous serez contraints de baisser votre prix de vente.
  • Vous êtes redevable de la taxe foncière (en plus de la taxe d’habitation).
  • Vous devez payer des charges de copropriété si vous vivez dans un immeuble.

Nous avons pu voir ensemble que la location immobilière et la propriété ne conviennent pas à tout le monde. En fonction de vos revenus, de vos attentes et de votre style de vie, cette liste vous aidera à déterminer ce qui vous conviendra le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *