obsèque
- Famille

Nos conseils pour l’organisation d’obsèques

Avant de procéder à la cérémonie d’adieu d’un proche, de nombreuses démarches sont nécessaires pour respecter les dernières volontés de l’être cher. Et dans ces moments de douleurs, il est préférable d’être bien préparer et prévoir les obsèques. Voici nos conseils pour rendre le plus bel hommage à votre proche défunt.

Connaitre et respecter les dernières volontés du défunt

Avant de décider des modalités des obsèques, les proches doivent vérifier que le défunt n’ait pas indiquésa volonté à ce propos. Il peut s’agir notamment des modalités d’obsèques (inhumation ou crémation) ou encore du choix de la société funéraire.

Que ce soit dans un contrat écrit, contrat obsèques ou testament, il est obligatoire de respecter les volontés du défunt. Advenant le cas où celles-ci ne seraient pas respectées, des sanctions pénales sont applicables.

Si le défunt n’a formulé aucune demande, orale ou écrite, au sujet de sa volonté, c’est aux proches que revient la décision de l’organisation de la cérémonie funéraire. En cas de désaccord au sein de la famille sur l’organisation des obsèques, le tribunal d’instance tranchera en faveur d’un seul membre de la famille du proche défunt. Cette décision de la cour est justifiée selon les liens de proximité que la personne avait avec le proche défunt.

En attendant la cérémonie funéraire

En attendant les obsèques, le corps du défunt peut être disposé à son domicile, dans une chambre funéraire proposée par une entreprise de pompes funèbres ou dans la chambre mortuaire du lieu de décès (à l’hôpital ou dans une clinique).

Si la personne est décédée dans un endroit autre que son domicile, le corps peut être transféré chez lui dans les 48 h suivant le décès. Dans l’éventualité où le transfert du corps, avant la mise en bière, est effectué dans une autre commune, l’autorisation de la mairie de la commune où le décès a eu lieu est nécessaire.

Organiser la cérémonie

Une cérémonie funéraire permet d’honorer la mémoire du défunt. Selon les dernières volontés de la personne décédée ou de ses proches, les funérailles peuvent être de forme civile ou religieuse. Il est du choix des proches de personnaliser la cérémonie avec des poèmes ou des chants en hommage au défunt. Des bouquets de fleurs serviront à égayer la cérémonie et embellir la sépulture. Des faire-part seront envoyés aux connaissances et des avis de décès seront émis dans la presse. L’entreprise de pompes funèbres vous accompagnera tout au long de ces démarches.

Les modalités d’obsèques

Ce choix s’effectue selon la volonté du défunt et, quelle que soit la dernière volonté, la cérémonie doit être réalisée dans les six jours suivant le décès.

L’inhumation

L’inhumation est la mise en terre du corps, qui doit être faite dans un cimetière. Une entreprise de pompes funèbres prend en charge toutes les démarches. Pour cela, il faut acquérir une concession funéraire : un emplacement individuel dans le cimetière. En l’absence d’une concession, la mise en terre est effectuée en terrain commun. Il est proposé gratuitement et valable pendant 5 ans. Les proches peuvent donc embellir la sépulture selon le règlement du cimetière communal.

La crémation

La crémation consiste à bruler le corps dans un crematorium. Les cendres sont ensuiterécupérées etmises dans une urne funéraire. L’urne peut être déposée dans la tombe, fixée sur un monument funéraire, dans un colombaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *