visa australie
- Voyages & Loisirs

Australie : les conditions d’obtention d’un Visa pour tourisme

Vous souhaitez passer du bon moment en Australie pour rendre visite à vos amis ou à des membres de la famille ? Vous voulez apprécier les atouts touristiques de ce merveilleux pays ? Avant d’atteindre votre destination, il vous faut, toutefois, remplir quelques obligations administratives. En effet, pour pouvoir débarquer au pays des kangourous, un visa touristique s’avère indispensable.

Les démarches de demande de visa peuvent être compliquées, selon la situation du demandeur. Les parents séparés qui voudront voyager avec leurs enfants mineurs en Australie auront, par exemple, plus de difficulté à obtenir un visa touristique qu’un étudiant reçu dans une université australienne. Toutes les personnes ayant des antécédents judiciaires peuvent aussi se retrouver perdues dans les démarches obligatoires associées à leur cas. Focus sur les problèmes les plus rencontrés concernant l’obtention d’un visa touristique.

La demande de visa touristique pour les parents séparés avec enfants mineurs

La demande en ligne de visa touristique pour l’Australie doit respecter quelques conditions. Un formulaire spécifique doit être rempli en renseignant les données demandées sur le mineur concerné.

Voyager avec des enfants mineurs pour des raisons touristiques, surtout si les parents sont séparés ou divorcés, est souvent compliqué. Les règlementations correspondant à la circulation des mineurs sont très strictes. Ceci dans le but d’empêcher l’expatriation illicite des enfants. De ce fait, toutes personnes souhaitant traverser la frontière australienne avec des mineurs sont obligées de fournir quelques documents comme : la carte d’identité de l’enfant, valable pour 10 ans ; le passeport pour mineur, avec une durée de validité de 5 ans ; ainsi qu’un visa touristique pour l’Australie. Pour la délivrance de ces documents en vue d’une expatriation d’un mineur, l’accord des deux parents, même si ces derniers sont divorcés ou séparés, est exigé.

Lorsque l’un des parents a l’initiative d’emmener son enfant avec lui, il devra informer l’autre. En cas de conflits entre les deux parties, le juge fera la médiation pour régler le problème. Si un cas de désaccord total se présente, ce sera le devoir du tribunal d’autoriser ou non le voyage.

Si le parent non cohabitant avec le mineur est introuvable, celui qui garde l’enfant aura 3 possibilités, à savoir :

  • obtenir la garde légale exclusive de l’enfant,
  • donner la preuve justifiant que l’autre parent est non trouvé,
  • démontrer qu’il s’agit d’un cas de désintéressement de mineur.

En remplissant les critères demandés, les enfants de nationalité française pourront obtenir un visa eVisitor.

Demande de visa pour l’Australie : le cas des personnes ayant des antécédents judiciaires

Pour obtenir un visa pour Australie et pouvoir faire du tourisme librement, il vous faut respecter toutes les conditions liées à la documentation. Le dossier exigé comprend notamment votre situation juridique. En cas d’antécédent judiciaire, il est obligatoire de mentionner dans le formulaire de demande le type d’infraction. La décision concernant l’autorisation de franchir la frontière australienne appartient aux agents d’immigration du gouvernement. Chaque demande sera évaluée de manière individuelle. L’obtention dépendra de l’histoire de l’individu concerné.

Le visa eVisitor s’obtient gratuitement. Il vous permet de rester en Australie pendant 3 mois maximum. Une fois le trimestre écoulé, vous devez sortir du territoire, mais serez libre de revenir pour une période de 3 mois additionnelle sur la même année. Votre visa reste valide pendant 12 mois. Il vous autorise à faire du tourisme et découvrir les merveilles locales. Toutefois, vous pourrez faire des études durant votre séjour. Travailler est aussi possible, mais sous quelques conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *