Vérification Charpente
- Maison & Jardin

Deux techniques pour bien isoler les parties sous le toit

L’isolation thermique est une technique qui vise à réduire considérablement l’échange de chaleur entre deux pièces ou parties. En été, le confort est assuré grâce à la réduction de chaleur entrante, tandis qu’en hiver, le maintien de la chaleur à l’intérieur de la maison est assuré. Un des points particuliers à ne pas négliger est l’isolation de sous-toiture.

Comment bien faire la pose d’isolation de sous toiture ? 

La déperdition de chaleur n’est autre que la perte de chaleur de la maison. Elle peut diminuer le confort à l’intérieur du logement suite aux variations de température interne, mais elle constitue aussi une énorme perte d’énergie. Selon une étude effectuée par un thermicien, la toiture constitue à elle seule une source de déperdition de 30% de chaleur. Il est donc important de procéder à la pose d’isolation de sous toiture pour minimiser la consommation d’énergie. Dans le cas d’une maison mal isolée ou non isolée, elle est plus importante. Elle constitue à elle seule 1/3 des pertes de chaleur. Dès la pose de la toiture par des couvreurs professionnels, il est important de procéder à la bonne isolation de sous toiture à Évreux pour éviter les isolations mal faites et pour éviter ainsi davantage de perte financière, mais aussi de chaleur. Évreux est une commune française située en Normandie, dans le département de l’Eure. Avec une superficie de 26.45 Km², elle dispose d’un climat tempéré océanique.

Vérification de l’état de la charpente

Il est impossible de faire marche à arrière une fois que l’isolation est faite. Il faut donc faire une vérification méticuleuse de l’état de la charpente avant toute pose d’isolation de sous-toiture. En effet, la charpente est le lieu propice pour le développement des insectes xylophages ou des champignons. Pour traiter la charpente, il est recommandé de faire le traitement par injection ou bien la consolidation. Si la charpente est entièrement endommagée, il est préférable de le remplacer. À titre préventif, il est recommandé d’utiliser des produits de traitement de charpente si son état est encore bon. 

Choix de couche et de technique pour son isolation

  • L’isolation en simple couche 

Elle est mieux recommandée dans le cas où le comble est aménageable ou habitable. Ceci s’explique dans le seul but de maintien de l’espace disponible à l’intérieur du comble habitable. L’isolant fréquemment utilisé est la laine de roche puisqu’elle possède des certifications qui marquent sa durabilité et son efficacité. 

  • L’isolation en double couche

Elle est recommandée si on veut maximiser le résultat de l’isolation thermique, c’est-à-dire la résistance thermique et l’inertie thermique. Le premier isolant thermique se pose entre les chevrons tandis que le second se positionne perpendiculairement au premier. Pour davantage d’efficacité, il faut être attentif au niveau de la pose, mais aussi créer une alternance entre les joints afin d’augmenter l’étanchéité à l’air.

Pour davantage d’efficacité au niveau de la pose d’isolation thermique, il est nécessaire d’utiliser les membranes frein vapeur. Elles facilitent le passage de la condensation piégée à l’intérieur du comble et évitent des dommages au niveau de la charpente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *