reglementation thermique
- Immobilier, Maison & Jardin

LA CONSTRUCTION MODULAIRE ET LA REGLEMENTATION THERMIQUE RT2012

La construction modulaire comme tout autre mode constructif, doit répondre à l’ensemble des réglementations et des normes liées à l’usage du futur bâtiment. Lors d’un dépôt de construire, une pré-étude thermique doit être déposée avec toutes les pièces constituant le permis de construire permettant aux services techniques de vérifier la conformité du futur bâtiment. Dès lors, la construction modulaire, dans la mesure où la surface construite est supérieure à 50 m² doit répondre aux exigences de la règlementation thermique RT 2012.

Les bâtiments de moins de 50 m², et les locaux non chauffés (températures pouvant descendre à 12°C ne sont pas concernés par cette réglementation).

Les principes de la RT 2012

Quels sont les grands principes retenus pour répondre aux attentes de la réglementation thermique ? Tout d’abord, il s’agit de fournir un bâtiment avec un niveau d’isolation relativement important assurant un bon calfeutrement. Ensuite il est pris en compte dans les calculs, la taille, la qualité des fenêtres et portes, et leur orientation (Sud/Nord) dans le but de limiter le recours à la lumière artificielle. La consommation énergétique du bâtiment notamment le type d’éclairage pour lesquels le LED est de plus en plus plébiscité ainsi que le type de chauffage sont aussi examinés de près. La mise en place de radiateurs conventionnels est presque totalement prescrite dans la mesure où son efficacité est faible (coefficient d’efficacité proche de 1) et qu’ils impliquent la consommation d’énergie fossile.

Pour les bâtiments modulaires, le recours aux pompes à chaleur air-air est largement plébiscité pour leur mise en place aisée et leur coefficient d’efficacité énergétique (COP) qui permettent de limiter fortement la consommation électrique.

La conformité dans les travaux

On parle ici de pompes à chaleur et non de climatiseurs réversibles car la génération de froid durant l’été est prescrite par le législateur. Seule la qualité d’isolation et l’inertie thermique du bâtiment doivent limiter la montée en température dans les pièces pendant les périodes de chaleur. Bien évidement, la conception des structures modulaires est étudiée de très près de façon à limiter au maximum tous les ponts thermiques et les entrées d’airs non maitrisés. La maitrise hermétique de l’enveloppe est particulièrement étudiée dans l’habitat ou des tests sont réalisés avant la recette d’une maison notamment (test d’inflitrométrie). L’objectif de la RT 2012 est d’induire une consommation énergétique du bâtiment inférieur à 50 kw/m²/an.

Bien évidemment, cette règle de base est soumise à de nombreux ajustements suivant la zone géographique sachant que les températures moyennes ne sont pas les mêmes à Calais qu’à Toulon. Le législateur prend aussi en compte l’altimétrie du bâtiment et les contraintes liées à une installation en montagne. Comme on le comprend à travers de cet exposé il donc impossible de dire avant une étude qu’un bâtiment est éligible à la RT 2012. Il est obligatoire de prendre le futur projet dans son environnement et de renseigner l’intégralité des paramètres qui caractérisent le même projet. Seule l’étude thermique réalisée par un bureau d’études agrée permet de délivrer ce label. Généralement, à l’achèvement des travaux, le maître d’ouvrage est tenu de délivrer une attestation de la prise en compte de la RT 2012.

Après les travaux, les services de l’Etat ont toute légitimité pour vérifier la conformité du bâtiment et ce, jusqu’a une période de 3 ans.

Aujourd’hui, la construction modulaire utilise des matériaux de tout premier ordre et a su grâce à ses nombreuses évolutions techniques proposer des enveloppes répondant à l’ensemble des utilisations possibles telles que les shelters, écoles, sièges sociaux, bureaux, maisons… Elle est de plus en plus approuvée par les clients et prend chaque année un peu plus de parts de marché à la construction traditionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *