Maison humide que faire
- Maison & Jardin

Maison humide : que faire ?

Nous avons tous connu l’humidité de la maison au moins une fois dans la vie. Ce phénomène touche environ 25% des foyers français. Les murs peuvent être affectés, mais elle peut aussi entrainer des conséquences sur la santé. De petits signes peuvent nous indiquer leur présence. Alors que faut-il faire quand on a une maison humide ?

Quand parle-t-on de maison humide ?

Le taux de l’humidité dans la maison peut être mesuré par l’hygrométrie. Au-dessus de 30 à 40%, il pourrait affecter la santé.

Elle peut se former par infiltration ou par condensation. L’infiltration vient avec les défauts ou vieillissements des murs, des toits et de joints tandis que la condensation peut se produire par manque de ventilation. Elle peut entrainer également des dégâts sur les plafonds, murs et sous-sols.

On parle de maison humide quand le papier peint se décolle, quand les murs perlent ou quand les vitres sont embrumées. Le taux optimal est entre 40 à 60% d’après l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur. Ce taux permet de garder un intérieur confortable et sain. Des entreprises telles que Arti Rénovation Conseilpeuvent aider à diagnostiquer l’humidité de l’air à l’intérieur de la maison.

Les facteurs favorisant l’humidité dans la maison

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’arrivée de l‘humidité dans la maison. Le manque de ventilation est le premier à être incriminé. On peut citer aussi les mauvaises conditions météorologiques qui peuvent être aggravées par le froid et la pluie.

Notre respiration favorise également cette situation. En effet, elle dégage 2,5 litres par personne par jour ce qui augmente l’humidification de l’air à l’intérieur de la maison. Ainsi une famille de 4 personnes produit 10 litres de vapeur d’eau augmentant l’humidité de l’air. À titre indicatif, dans une aire de 93m², il suffit de disposer de 2 à 3 litres pour l’accroitre de 15 à 60%.

D’autres facteurs peuvent être cités tels que les activités des cuissons dans la cuisine, la vapeur liée au nettoyage de la maison, aux machines à laver, aux sèche-linges et au bain. Elle peut aussi être favorisée par la mauvaise isolation des murs. Alors en cas de maison humide : que faire ?

Ce qu’il faut faire pour diminuer l’humidité dans la maison

Il faut aérer de manière régulière la maison. Une dizaine de minutes suffit pour ouvrir toutes les fenêtres des chambres afin de les aérer tous les matins. Il faut laisser entrer les lumières du jour. Autant que possible, il faut éviter de faire sécher les linges à l’intérieur et laisser des éléments humides dans les chambres.

Les systèmes d’aération de la maison doivent être maintenus dans un bon état. Il faut concevoir des ventilations naturelles en haut et en bas des cuisines, de la salle de bains, des toilettes. Des absorbeurs d’humidité d’appoint peuvent être créés chez soi en utilisant une bouteille en plastique, de l’huile essentielle, de coton et de sel de cuisine.

On peut également utiliser les hottes aspirantes pour faire sortir les vapeurs d’eau pendant les cuissons et les déshumidificateurs d’air pour garder un air convenable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *