service social travail
- Business & Entreprises

Santé & bien-être au travail : l’importance du service social en entreprise

La santé et le bien-être au travail sont depuis quelques temps perçus comme de réels facteurs de performance en entreprise. Ainsi, de nombreuses sociétés s’attachent à accompagner leurs salariés dans une démarche visant à leur permettre de créer un équilibre entre leur vie privée et leur activité professionnelle. Pourtant, une récente étude montre que seulement 12% des salariés seraient satisfaits de leur équilibre de vie alors qu’ils seraient 35% à rencontrer des difficultés dans cette optique.

Face à ce phénomène, des professionnelles peuvent accompagner les collaborateurs et les aider à trouver leur équilibre, à s’investir pleinement dans chacune des sphères de leur vie. Ainsi, et au-delà de la médecine du travail, les grandes entreprises de plus de 250 salariés sont-elles dans l’obligation de disposer d’un service social du travail.

Parce que vie professionnelle et vie personnelle sont interconnectées

Rares sont les personnes qui réussissent à segmenter leur vie et à faire en sorte que les différentes sphères du quotidien n’empiètent pas les unes sur les autres. Et cela est finalement assez naturel puisque, si chacun peut occuper plusieurs rôles au quotidien (salarié, père/mère, mari/épouse…), nous ne sommes finalement qu’un seul individu. Ainsi, il n’est pas rare que les difficultés rencontrées à la maison puissent rejaillir sur la sphère professionnelle et la performance au travail. Inversement, les soucis rencontrés au travail peuvent interférer avec l’harmonie de la vie de famille.

Parce que la vie professionnelle et la vie personnelle sont finalement étroitement liées, il est essentiel de trouver le bon équilibre. La diminution progressive du temps de travail depuis plusieurs décennies a déjà contribué à créer cet équilibre dans un monde où la vie était bien souvent rythmée par le seul travail. Mais cette seule dimension ne saurait suffire, et si la durée légale du travail a diminué les attentes, les objets, la notion de performances et de productivité sont autant de facteurs de stress au quotidien. De même, dans la sphère personnelle, la pression sociale, l’évolution des modèles familiaux est telle que même la vie en dehors du travail peut être facteur de stresse et de tension.

Qu’est-ce qu’un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ?

Souvent abordée, évoquée, la notion d’équilibre entre les différentes sphères de la vie des salariés reste pourtant une nuance vague. Sa définition même est souvent bien différente d’un individu à une autre, chacun n’ayant pas nécessairement les mêmes besoins, les mêmes envies ; chacun n’étant pas confronté aux mêmes facteurs de stress ou ne réagissant pas de la même manière au stress que ses collaborateurs ; chacun ne rencontrant évidemment pas les mêmes soucis, les mêmes obstacles de vie que ses collègues.

Les professionnels des ressources humaines en entreprises ont néanmoins tenté d’apporter une définition plus claire à cette notion d’équilibre. Il s’appuie notamment sur 6 points clés :

  • L’absence de conflit entre la sphère privée et la sphère professionnelle ;
  • La capacité à s’engager, à s’investir dans plusieurs activités, et non à s’enfermer dans une seule ;
  • L’efficacité dans ces activités et le sentiment de satisfaction qu’elles apportent ;
  • L’égalité, l’équilibre entre les conflits et les bénéfices qu’apportent ces activités ;
  • La capacité à disposer de plus de ressources que de contraintes pour faire ces activités ;
  • La capacité à s’engager de façon égale dans chacune des activités.

Le rôle des services sociaux du travail

Le service de santé et le service social en entreprise sont évidemment étroitement liés. Les assistants sociaux évoluent en général directement au sein de l’entreprise afin de faciliter la relation et les interactions avec les salariés qu’ils accompagnent, et de la faciliter la démarche de ces derniers. Et cet accompagnement social peut se faire tant de façon individuelle que de façon collective.

Dans le premier cas, par le biais d’une assistante sociale ou/et d’un psychologue du travail, il s’agira d’accompagner les salariés qui le souhaitent sur des problématiques relatives aux conditions de vie dans l’entreprise, à l’organisation du travail, au maintien dans l’emploi en cas de difficulté ou de handicap, d’accompagnement le changement, les périodes difficiles ou pour les grandes étapes de la vie d’un salarié telle que la mobilité ou la retraite par exemple.

Dans le second cas, l’accompagnement social collectif se fera notamment par le biais d’information sur les droits des salariés, sur la retraite, par l’organisation d’intervention dans l’entreprise, de forum d’échange, de temps de sensibilisation aux problématiques de vie et de performance dans l’entreprise…

Les services sociaux, acteurs de l’entreprise

Des ressources humaines en passant par le management ou la santé au travail, les services sociaux en entreprises abordent dans des thématiques variées, accompagnant tant l’entreprise elle-même que ses salariés en restant à l’écoute, en informant chacun des acteurs, et évaluant et en analysant le contexte social afin de trouver les solutions adaptées et de permettre à chacun de s’épanouir dans sa mission.

Les services sociaux, accompagnateurs des individus

Afin de permettre à chacun de tendre vers le meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les assistantes sociales en entreprise peuvent également accompagner les salariés dans la résolution de problématiques personnelles telles que des questions de budgets, de logement, de famille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *