protection inondation
- Maison & Jardin

Des solutions pour protéger les bâtiments contre les inondations

Dérèglements climatiques, pluies exceptionnelles, vague-submersion… La récente actualité nous a montré des événements météorologiques d’exception, en France ou à l’étranger, qui ont pu causer d’importants dégâts matériels, mais également humains. Nous avons ainsi pu voir les effets dévastateurs des dernières inondations ainsi que leur impact physique, psychologique et financier. Il existe pourtant des solutions spécialement pensées afin de protéger les bâtiments, habitations et autres locaux. On vous en dit plus.

Protection inondation périphérique

Les zones inondables et régulièrement soumises à des précipitations importantes bénéficient généralement d’équipements et systèmes de protection définitifs à l’instar des digues que l’on voit régulièrement en bord de Loire ou bien sûr aux Pays-Bas. Pourtant le danger des inondations vient très souvent de leur caractère exceptionnel sur des zones que l’on croyait non concernées.

Dans ce cas, il est possible de recourir à des équipements de protection démontables, mobiles ou non mobiles, qui assureront une protection rapprochée et temporaire des quartiers, lotissements et bâtiments. De la barrière anti-inondation aux dispositifs automatiques réagissant à la pression de l’eau, ces solutions empêcheront l’eau d’atteindre les bâtiments et habitations et d’y causer des dégâts en tous genres.

Protection directe des bâtiments

Lorsqu’il n’est pas techniquement ou financièrement possible de mettre en place une protection inondation périphérique, il faut évidemment prendre des dispositions afin de protéger les bâtiments eux-mêmes. Les équipements de protection directe visent ainsi à éviter que l’eau n’y pénètre.

De façon temporaire, il est par exemple possible d’installer les différents accès des maisons et bâtiments. Portes, fenêtres et garages pourront ainsi être condamnés par des profilés et panneaux offrant un dispositif étanche jusqu’à une hauteur donnée. Dans les zones à risques, les bâtiments pourront même être équipés de portes et trappes anti-inondations offrant une étanchéité sur leurs 4 côtés et donc une protection, même en cas de forte immersion.

Protection des réseaux d’eau et d’électricité

En cas d’inondation, l’eau s’infiltre partout, y compris dans les réseaux d’électricité et les canalisations pouvant, dans ce dernier cas, provoquer des remontées par le biais des évacuations. Ainsi, même en protégeant les ouvertures des habitations et bâtiments, le risque de dégâts des eaux et d’inondations peut venir des réseaux.

L’objectif, afin d’assurer une protection complète, est alors de rendre étanches ces réseaux d’eau et d’électricité. On pourra par exemple condamner les regards en surface afin d’éviter l’infiltration ou les remontées d’eau et mettre en place des dispositifs « non-retour ». Les fourreaux des réseaux électriques pourront enfin être obturés et donc étanchéifiés.

Du périmètre immédiat au bâtiment, les solutions techniques existent afin d’assurer une protection directe contre les inondations. Il est toutefois essentiel d’identifier et d’agir contre l’ensemble des risques encourus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *